Novembre 1985 fut un mois glacial, le plus froid jamais enregistré à l'échelle de l'Alsace mais aussi de la France toute entière. Retour sur des conditions hivernales exceptionnellement précoces.

Le début du mois est plutôt ordinaire, avec des températures souvent de saison, oscillant entre quelques gelées (-2.1°C le 4/11) et quelques journées très douces (18.1°C le 5/11 qui fut une journée assez agitée avec du vent et de l'orage, puis encore 16.7°C le 9/11). Ce n'est qu'à partir du 17/11 que l'hiver frappe à la porte...

Un énorme anticyclone se constitue sur la Scandinavie, ramenant de l'air glacial en provenance directe de Russie sous la forme d'une poche d'air très froid en altitude. Cette air froid en altitude va ensuite stagner sur la France pendant des jours avant que l'anticyclone scandinave ne se décale vers le Groenland, générant une nouvelle coulée d'air froid sur la région en toute fin du mois. 

situnov85

Situation météorologique générale du 17 au 26 novembre 1985 (illustration: ATMO-RISK). L'air froid (en bleu) venu d'Europe de l'Est, stagne sur la France et l'Alsace sous la forme d'une "bulle" pendant des jours grâce notamment à une dépression sur l'Italie (D). Vers le 26, de l'air froid envahi à nouveau l'ensemble du continent par le nord.

Au cours de cette période, qui s'étale du 17 au 29 novembre 1985, il gèle quasi en permanence en Alsace, avec 7 jours sans dégel à Strasbourg-Entzheim. Les chutes de neige sont fréquentes. Le 24, la couche atteint 12 cm sur la capitale alsacienne, record toujours valable pour un mois de novembre. La journée du 26 est glaciale, avec -2.8°C au moins froid de la journée à Strasbourg et -3.4°C à Colmar-Meyenheim, le tout sous d'épais brouillards givrants ! Le lendemain, on relève -6.5°C à Strasbourg. Ainsi, avec une température moyenne de seulement 1.9°C, novembre 1985 est le mois de novembre le plus froid observé en Alsace, juste devant novembre 1993 et ses 2°C de moyenne.