brouillards guillaume scheibCe mercredi matin, on relevait entre 0 et 3°C en plaine d'Alsace contre 10°C sur les crêtes vosgiennes ! Pourtant, d'habitude, c'est l'inverse, il fait plus froid en altitude qu'en plaine. Alors pourquoi des températures inversées ce matin? Christophe vous explique tout.

 Air doux en altitude, air froid au sol

Dans la plupart des cas en effet, la température de l'air décroît avec l'altitude, en lien avec la pression atmosphérique et le rayonnement solaire. Lorsque l'inverse se produit, on parle d'inversions thermiques. Pour que ce phénomène se produise, il faut:

- Des conditions très anticycloniques. Il faut en effet de hautes pressions qui vont plaquer l'air frais au niveau du sol. Celui-ci se retrouve piégé dans les basses couches de l'atmosphère, en particulier la nuit et au petit matin où il subi un fort refroidissement.

- Peu ou pas de vent au niveau du sol. Lorsque le vent tombe et devient nul, le refroidissement nocturne au niveau du sol est favorisé (car la masse d'air n'est pas brassée, donc les températures diminuent plus vite).

- Un "tube" de vent plus fort en altitude, de secteur sud de préférence, amenant de l'air doux au-dessus de 1000 m.

inversions thermiques

Concept d'inversion thermique sur la région Alsace. Conditions anticyloniques, une pellicule d'air frais est piégée en plaine tandis qu'elle est surplombée par une masse d'air plus douce et brassée par un vent de sud.

Ce mercredi matin, toutes ces conditions étaient réunies. En effet, un puissant anticyclone s'est installé sur l'Alsace, avec 1035hPa à Strasbourg ! Le vent était nul cette nuit en plaine d'Alsace, tandis qu'il soufflait à 40 km/h de secteur sud-est au Grand Ballon vers 1300 m. De fait, de l'air doux était amené sur les crêtes vosgiennes par ce vent de sud-est, avec 6 à 10°C relevés au petit matin pendant que la plaine, située sous ce "tube de vent", dans des conditions parfaitement calmes, voyait sa température s'abaisser autour de 0°C par endroits.

Remise en ordre durant la journée

Cette inversion ne dure toutefois que quelques heures en général, en particulier en automne. En cours de journée, le réchauffement du sol par le rayonnement solaire provoque un nouveau brassage et de la convection, ce qui tend à rétablir l'équilibre initial avec des températures plus élevées en plaine qu'en montagne durant la journée. En hiver toutefois, lorsque la plaine est bouchée par des nuages bas et brouillards, et que les crêtes émergent sous un beau soleil, le rayonnement n'est parfois plus suffisant, et l'inversion peut persister toute la journée.

Notons enfin que ces inversions peuvent être responsables des pics de pollutions hivernaux. En effet, l'inversion agit comme un bouclier thermique qui empêche les particules de se disperser correctement. Ces dernières restent piégées dans les basses couches et s'accumulent.

inversion image

Inversion thermique rendue visible par le panache d'un rejet industriel. La fumée monte sur quelques dizaines de mètres puis vient "buter" contre l'inversion de température. Elle est obligée de s'étaler sous celle-ci, sans pouvoir se disperser correctement.