article previ auto
 
Le quotidien La Provence révèle que Météo-France envisage de supprimer 475 postes et de fermer 32 centres météorologiques en France d'ici 2022. Il est probable qu'il ne reste à terme plus qu'une seule direction régionale de Météo France dans le Grand-Est (basée à Illkirch). Ce n'est pas beaucoup mieux dans les sociétés météo privées européennes qui se séparent également de leurs prévisionnistes. Ces nouvelles réductions d'effectifs viennent confirmer une tendance plus profonde, le métier de météorologue existera t'il encore dans 10 ans?